Le nucléaire : une solution pour l’avenir ?

Publié le : 12 juillet 20223 mins de lecture

Une source d’énergie est évaluée en tenant compte des aspects techniques, économiques et environnementaux. Les paramètres ou caractéristiques de base à prendre en compte lors de l’évaluation d’une source sont : l’efficacité, la fiabilité (disponibilité), les coûts d’investissement encourus pour la construction de l’installation énergétique et les coûts d’exploitation ultérieurs, ainsi que les émissions dans l’environnement. Certains voient dans l’énergie nucléaire une occasion de décarboniser et d’accroître la sécurité énergétique. Quel sont les aspects positifs et négatifs de l’énergie nucléaire ?

Production d’énergie à faible émission de carbone

La réaction de fission nucléaire n’entraîne pas d’émissions. Les processus d’extraction et de préparation du combustible, la construction du réacteur, le stockage des déchets radioactifs et d’autres aspects du fonctionnement du réacteur le font. Pourtant, les émissions de gaz à effet de serre produites par l’énergie nucléaire sont plusieurs fois inférieures à celles produites par la combustion de combustibles fossiles. Comme on peut le voir dans le graphique ci-dessous, à cet égard, l’énergie nucléaire peut concurrencer les SER.

La fission nucléaire étant la source d’une énorme quantité d’énergie, les centrales nucléaires ont une très faible empreinte par unité d’énergie qu’elles produisent. Une centrale solaire produisant 1 GW d’énergie, soit autant qu’une centrale nucléaire typique, occuperait une surface environ 75 fois supérieure. Pour produire ce type d’énergie à l’aide du vent, il faudrait une surface 360 fois plus grande.

Une source d’énergie stable

Les centrales nucléaires sont une source d’énergie très stable. Contrairement aux SER, ils ne dépendent pas des conditions météorologiques. Le maintien de leur fonctionnement ne nécessite pas beaucoup d’entretien comme dans le cas des centrales à combustible fossile. Une centrale nucléaire typique doit être ravitaillée tous les 1,5 à 2 ans. Selon une étude de l’Energy Information Administration des États-Unis, les centrales nucléaires fonctionnent à leur capacité maximale environ 93 % du temps, ce qui les rend plus de deux fois plus efficaces que les centrales au charbon, ainsi que les éoliennes et les panneaux solaires.

Production centralisée d’énergie

De nombreux pays, dont la France, sont confrontés au problème d’un système électrique obsolète qui n’est pas adapté à la connexion des sources de production distribuées, qui incluent les SER. En conséquence, les demandes de raccordement au réseau sont souvent refusées et des exigences supplémentaires sont imposées aux investisseurs, ce qui retarde l’ensemble du processus. Par ailleurs, la centrale nucléaire, en tant que grand producteur d’énergie unique, s’intègre bien dans la structure existante du système électrique.

Plan du site