Professionnel : pourquoi consomment-ils plus que les particuliers ?

Publié le : 12 juillet 20224 mins de lecture

En France, les entreprises et les professionnels sont les principaux consommateurs d’énergie. Ils représentent 64 % de la consommation totale d’énergie, dont 17 % pour la seule grande industrie, contre 36 % pour le secteur résidentiel. En 2019, cela équivaut à une utilisation totale de 303 TWh.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises sont confrontées à des défis importants pour réduire leur consommation d’énergie. Dans le contexte de la transition énergétique, c’est à la fois une source d’économies financières et une exigence réglementaire.

Pourquoi votre entreprise devrait-elle réduire sa consommation d’énergie ?

La consommation d’énergie d’une entreprise est fortement influencée par son secteur d’activité. Un cabinet d’assurance, par exemple, aura une consommation annuelle de 124 kWh par mètre carré. Une boulangerie peut utiliser jusqu’à 347 kWh par mètre carré par an, soit environ trois fois plus. De plus, les enfermements consécutifs ont affecté la consommation d’énergie de plusieurs endroits.

Quel que soit votre domaine d’expertise, la réduction de la consommation d’énergie est une technique réalisable et nécessaire pour accroître la rentabilité et les marges.

En tout cas, pour répondre à ce besoin croissant en énergie, les entreprises ont tendances à contacter des fournisseurs respectueux de l’environnement comme Opera-energie.com. Sur le comparateur en ligne, comparez les fournisseurs d’électricité et de gaz qui commercialisent des contrats d’énergie pro.

La réduction de l’émission de CO2 avec la réduction de la consommation des entreprises

Cet effort de réduction de la consommation est aussi un engagement environnemental actif : chaque kWh d’électricité produit en France produit environ 74 grammes de CO2. Réduire la consommation des entreprises et industries les plus énergivores pourrait donc diminuer considérablement leur empreinte carbone : une piste à explorer, notamment pour les entreprises les plus polluantes couvertes par le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE).

Quoi qu’il en soit, avec l’entrée en vigueur du « règlement sur le secteur tertiaire » le 30 septembre 2022 pour les surfaces supérieures à 1 000 m2, la réduction de la consommation d’énergie est désormais une obligation pour de nombreuses grandes entreprises. L’objectif ambitieux est de réduire de 60% la consommation d’énergie de ces installations d’ici 2050.

Une micro-entreprise de 50 m2 économise 1 000 kWh par an, soit environ 160,50 € au tarif EDF, en réduisant sa consommation d’énergie de seulement 20 kWh par mètre carré et par an.

Quels sont les principaux postes de consommation d’énergie dans une entreprise ?

Le chauffage représente 50% des coûts énergétiques globaux d’une entreprise dans le secteur tertiaire[6]. La notion de confort et de sécurité des employés est naturellement liée à la température ambiante du lieu de travail.

Cependant, certains changements ciblés peuvent effectivement réduire vos dépenses de 25% sans impacter les conditions de travail au sein de l’entreprise. Vous pouvez, par exemple.

Plan du site